Annie Bernier Voyages d'aventures

Proposé par

www.karavaniers.com

Pérou - Choquequirao
plein écran

Pérou

Choquequirao

Un trek de 9 jours depuis le site archéologique de Choquequirao jusqu’au Machu Picchu, et la visite des principaux sites culturels et archéologiques de Cusco et de la Vallée Sacrée. Le Camino Inca, chemin de l’Inca, est surfréquenté depuis plusieurs années. Par chance, les Incas...

Plaza del Armas, Cuzco

Jour 1 : Les fins de semaine à Cuzco, la Place del Armas fourmille de touristes pour voir les défilés et les danses traditionnelles.

Plaza del Armas, Cuzco

Jour 2 : Le drapeau du Pérou et celui de la municipalité de Cuzco sont hissés devant le monument principal de la Place del Armas, le coeur touristique de la ville, lors du défilé.

Pierre de 12 angles

Jour 2 : Une des célèbres pierres incas qui compose un mur dans une ruelle de Cuzco. Elle comporte 12 angles afin de s'imbriquer parfaitement et de former ce mur très solide qui ne nécessite aucune colle ou ciment.

Marché, Cuzco

Jour 2 : Au marché, une femme vend fièrement ses fruits et ses légumes.

Sacsayhuaman

Jour 3 : Les ruines incas de Sacsayhuaman, tout près de la ville de Cuzco. Le site est entretenu par des 'tondeuses naturelles'...

Pisaq

Jour 3 : Le site archéologique de Pisaq, à une vingtaine de kilomètres de Cuzco.

Salineras

Jour 4 : Des centaines de cuves de sel naturelles se superposent sur les flancs d'une vallée encaissée.

Salineras

Jour 4 : Les travailleurs récoltent le sel à flanc de montagne. On peut d'ailleurs acheter diverses qualités de sel à l'entrée du site.

Moray

Jour 4 : Les Incas ont emménagés de grandes terrasses de culture au fond d'anciens cratères météoritiques.

'Inicio trekking a Choquequirao'

Jour 5 : Début officiel du trek. Après notre première nuit sous la tente au village de Cachora, la marche commence. Une première journée avec une petite montée bien agréable, suivie d'une longue descente de 1500 mètres vers la rivière Apurimac.

Jour 5

Jour 5

Le 'pont' de l'Apurimac

Jour 6 : La journée commence à 1500 mètres d'altitude, au pied de la rivière Apurimac qu'il nous faut traverser. Comme le pont a été arraché lors de la dernière saison des pluies, il a été remplacé par un système bien plus aventurier... Une traversée franchement impressionnante que j'aurais refait plusieurs fois !

Marampata

Jour 6 : Après la montée de près de 1500 mètres, c'est soulagés que nous atteignons enfin Marampata, à 2850 mètres d'altitude, pour un dîner bien mérité.

Jour 6 : Après le dîner, il nous faut encore monter quelques mètres et marcher jusqu'à notre campement tout près de Choquequirao. La forêt se densifie.

Jour 6 : Les cascades sont nombreuses à croiser notre chemin et il nous faut nous mouiller un peu les orteils en passant d'une roche à l'autre pour les traverser.

Jour 6 : La forêt est dense et surprenante !

Jour 7 : De notre campement situé tout près, nous montons en matinée les quelques mètres nécessaires pour atteindre le site archéologique de Choquequirao. La vue sur le chemin est magnifique. On y aperçoit la rivière de la journée précédente !

Choquequirao

Jour 7 : Sur le site de Choquequirao, à 3000 mètres d'altitude, la météo est agréablement confortable !

Site principal de Choquequirao

Jour 7 : Le site est réparti sur plusieurs hauteurs. La partie principale est au centre, une autre se trouve quelques mètres plus haut et des terrasses de culture sont situées en contrebas (non représentées sur cette photo). Visiter le tout peu prendre du temps, mais en vaut la peine !

Rio Blanco

Jour 8 : Nous quittons le site de Choquequirao. Après avoir passé le col à près de 3300 mètres d'altitude, nous descendons jusqu'à la vallée du Rio Blanco, une rivière à 1980 mètres d'altitude. La descente à flanc de montagne est très abrupte et fait travailler les genoux, mais l'arrivée à la rivière n'en est que plus gratifiante !

Rio Blanco

Jour 8 : Le petit pont pour traverser le Rio Blanco. Rudimentaire, mais il fait le travail !

Jour 8 : Un bon repas, comme toujours ! Il faut reprendre des forces avant la montée de 900 mètres...

Rio Blanco

Jour 8 : Après la longue descente, une petite pause, les pieds dans l'eau fraîche du Rio Blanco en attendant le dîner !

En route vers Maizal

Jour 8 : En après-midi, nous montons vers Maizal pour rejoindre notre camp, à 2850 mètres d'altitude.

Maizal dans la brume

Jour 9 : Tôt le matin, notre camp de Maizal (2850 mètres d'altitude), perdu dans la brume.

Vers le col de San Juan

Jour 9 : Une montée d'environ 1000 mètres en chemin rocailleux dans la brume, jusqu'au col de San Juan, à 4150 mètres d'altitude.

Col de San Juan

Jour 9 : Le col de San Juan à 4150 mètres d'altitude. Superbe sensation ! Malheureusement, la brume nous cache la vue. Après une petite collation, nous redescendons ensuite vers notre prochain campement à Yanama.

Jour 9 : La descente vers le village de Yanama est très agréable avec les lupins qui bordent le chemin.

Jour 9 : La brume se dissipe et la vue est magnifique.

Un délice : Pachamanca

Jour 9 : À notre campement de Yanama (3600 mètres), nous sommes reçus avec un plat typique : le pachamanca ! Les aliments sont placés dans un trou avec des pierres chauffées, le tout est recouvert de terre et laissé quelques heures pour cuire avant de déterrer le repas ! Menoum menoum !

Pachamanca

Jour 9 : On a trouvé le butin !

Bêêêêê !

Jour 10 : Nous entamons la montée vers le point le plus haut de notre voyage, le col de Totora à 4600 mètres d'altitude. De notre campement de Yanama (3600 mètres), c'est une autre bonne montée.

Jour 10 : En route vers le col de Totora, la vue sur les glaciers et impressionnante.

Col de Totora, 4600 mètres

Jour 10 : Après un dîner complet (thé, soupe, viande, légumes, jus de fruits) très étonnant à près de 4500 mètres d'altitude, on se demande vraiment comment les cuisiniers font pour cuisiner aussi bien avec si peu de matériel ! Et il fait froid avec tout ce vent ! C'est le ventre bien rempli que nous terminons la montée et que nous admirons la vue à partir du col. Nous sommes dans les nuages !

Jour 10 : Du col de Totora à 4600 mètres d'altitude, nous redescendons jusqu'au village du même nom : une descente de près de 1500 mètres !

Y aura-t-il un examen, professeur ?

Jour 10 : En attendant le souper, on se réchauffe et on repose dans la tente mess en suivant un cours sur les cultures péruviennes avec notre fantastique guide Aquilino.

Jour 11 : De notre campement de Totora, nous suivons une descente bien agréable jusqu'au village de La Playa, dernière journée de plein trek.

Santa Teresa

Jour 12 : À partir du camp de La Playa, nous prenons une petite caravane jusqu'aux sources d'eaux chaudes de Santa Teresa. Pour une dernière fois, nous installons la tente avant de profiter d'une longue baignade !

Gâteau ?!?

Jour 12 : Notre dernier souper préparé par notre incroyable cuisinier Théophilo et par son assistant Nicolas. Nous sommes tous surpris en découvrant un gâteau ! Sans four, avec une simple casserole, comment ce gâteau a-t-il apparu ? Aucune idée, mais il est délicieux !

'Tchou Tchou' ?

Jour 13 : De Santa Teresa où nous avons défait nos tentes pour la dernière fois, nous avons pris une caravane jusqu'à la centrale électrique. De là, nous partons pour 11 kilomètres à pieds en suivant le chemin de fer jusqu'à la petite ville d'Aguas Calientes.

Aguas Calientes

Jour 13 : Arrivée à Aguas Calientes à 2000 mètres d'altitude. Le site archéologique du Machu Picchu s'élève 400 mètres au-dessus de nous. La ville est très touristique et bien que petite, elle déborde de touristes, de restaurants, d'hôtels et de boutiques.

Magasinage à Aguas Calientes

Jour 13 : En après-midi, une petite séance de magasinage s'impose. Il est toutefois préférable de faire les achats plus importants à Cuzco où les prix sont meilleurs.

Le Machu Picchu

Jour 14 : Après une bonne nuit à l'hôtel à Aguas Calientes, nous montons 20 minutes en autobus jusqu'au site archéologique du Machu Picchu où une vue exceptionnel sur ce mythique site inca nous attend. Le Soleil se lève à peine que nous y sommes !

Le Machu Picchu

Jour 14 : Le site archéologique du Machu Picchu, patrimoine de l'UNESCO depuis 1983, est à cheval entre deux montagnes : le Huyna Picchu et le Machu Picchu. Chacune peut être montée pour obtenir une meilleure vue du site duquel il est difficile de saisir l'ampleur quand on s'y promène. Pour cause, aucun plan de caméra ne me permet ici de présenter l'entièreté de la cité.

Le Machu Picchu

Jour 14 : Une fois de plus, seules les 'tondeuses naturelles' sont admises...

Le Machu Picchu

Jour 14

La porte du Soleil

Jour 14 : La vue du site archéologique à partir de la porte du Soleil. Cet endroit peut être atteint à partir du Machu Picchu après enviroon 40 minutes de marche. On peut y contempler le site gratuitement et sans réservation, tandis que la montée au sommet du Machu Picchu ou du Huyna Picchu demande un billet.

Perurail

Jour 14 : Après une longue visite du Machu Picchu, nous redescendons en autobus à Aguas Calientes où nous dinons. Nous prenons ensuite le train, en route vers Cuzco.

Le dernier souper !

Jour 14 : De retour à Cuzco, nous prenons notre dernier souper tous ensemble au restaurant Tunupa. Un buffet, de la musique et des danses traditionnelles concluent le séjour !